s'abonner identifiez-vous
Articles > À Bruxelles, La Centrale entre en résistance

Guerrilla Girls. © Andrew Hinderaker, 2015

À Bruxelles, La Centrale entre en résistance

La Centrale brasse cinquante ans d’art contemporain, de Joseph Beuys à Nathalie Talec, sous les prismes de la résistance et de la contestation, en mettant entre autres l’accent sur les formes participatives. Par Bernard Marcelis

Pour marquer les 50 ans de Mai 68 - qui eut un certain écho à Bruxelles avec l’occupation du Palais des Beaux-Arts par plusieurs artistes, dont Marcel Broodthaers - l’Échevinat de la Culture, dont dépend La Centrale, a lancé un cycle de manifestations intitulé « 2018, année de la contestation ».

Lire l'article complet
Lire l'article
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève