s'abonner identifiez-vous
Articles > À la Monnaie de Paris, Grayson Perry mélange les genres

Vue de l’exposition « Grayson Perry. Vanité, Identité, Sexualité », à la Monnaie de Paris. © Monnaie de Paris / Martin Argyroglo

À la Monnaie de Paris, Grayson Perry mélange les genres

Pour sa première grande exposition monographique en France, l’artiste britannique, lauréat du Turner Prize 2003, questionne à la Monnaie de Paris la notion d’identité au filtre du bon et du mauvais goût, non sans une bonne dose de second degré. Par Cédric Aurelle

Et si l’identité n’était qu’un non-lieu masqué par les accessoires de la construction des genres et de la classe ? Avec ses céramiques, tapisseries, sculptures et dessins, Grayson Perry vient bousculer la respectable Monnaie de Paris, plus vieille institution de France.

Lire l'article complet
Lire l'article
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève