s'abonner identifiez-vous
Articles > À Marseille, les inquiétudes écologiques irriguent Art-O-Rama

Œuvre de Camilia Filipov sur le stand de la galerie Sabot. Photo : T.D.

À Marseille, les inquiétudes écologiques irriguent Art-O-Rama

Transition entre fin de la saison estivale et rentrée de septembre, la foire d’art contemporain Art-O-Rama, qui a fermé ses portes hier soir à Marseille, confirme sa place de catalyseur de la scène marseillaise, bouillonnante de propositions.

Avec plus de 75 % de participations étrangères, Art-O-Rama confirme son positionnement international européen, tout en gardant une dimension à taille humaine avec une cinquantaine d’exposants.

Lire l'article complet
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève