s'abonner identifiez-vous
Articles > À Paris, la Fondation Custodia accueille le musée Pouchkine

Nikolaï Koupreyanov, Cheval rouge, 1924, plume et encre noire, lavis gris, aquarelle, graphite, 265 x 343 mm, Musée d’État des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou.

À Paris, la Fondation Custodia accueille le musée Pouchkine

Riche de 27 000 dessins, le cabinet des dessins du musée Pouchkine est tout à la fois l’un des plus célèbres, mais aussi des moins connus au monde. Aucune des œuvres présentées à Paris n’est inédite, certaines sont célèbres, et la majorité ont été montrées seulement en Russie. Reste que l’exposition de la Fondation Custodia est une merveille.

Sur la page d’un ancien livre de compte, probablement celui d’un drapier, Carpaccio imagine Un philosophe dans son cabinet occupé aux mesures géométriques et, au verso, un Philosophie écrivant.

Lire l'article complet
Lire l'article
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève