s'abonner identifiez-vous
Articles > Après les records aux enchères à New York, les galeries d’Art Basel affinent leurs stratégies

Jennifer Bartlett, Beaver : Man Carrying Thing, 1989, sur le stand de la Marianne Boesky Gallery (New York) sur Art Basel 2019. Photo : David Owens

Après les records aux enchères à New York, les galeries d’Art Basel affinent leurs stratégies

Art Basel regorge d’œuvres d’artistes qui ont battu des records dans les ventes aux enchères du mois dernier à New York. Pourtant, la première règle dans les foires est de ne pas parler des ventes aux enchères. Pourquoi ?

Les résultats des enchères peuvent être un sujet délicat pour les galeries qui ont pour mission de protéger le marché de leurs artistes. « Vous pouvez construire votre carrière d’artiste et vous débrouiller étonnamment bien sur le premier marché mais n’avoir aucun succès aux enchères, ce qui conduit à ne pas avoir de second marché, un point c’est tout », explique la conseillère en art Lisa Schiff.

Lire l'article complet
Lire l'article
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève