s'abonner identifiez-vous
Articles > Déjà fragilisé, Boris Johnson est accusé de corruption après avoir soutenu un projet d’exposition

La saga autour de la rénovation de l’appartement de Boris Johnson a donné lieu à une nouvelle enquête. Photo : D.R.

Déjà fragilisé, Boris Johnson est accusé de corruption après avoir soutenu un projet d’exposition

Après le scandale de sa participation à une ou plusieurs fêtes en plein confi­nement en 2020 et 2021, les nuages s’accumulent pour le Premier ministre britannique. L’ancien vice-président du parti conservateur, David Brownlow – à l’initiative d’un projet de « Grande Exposition » soutenu par Boris Johnson – a financé la rénovation controversée de l’appartement du 11 Downing Street à Londres.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a soutenu le projet de nouvelle « Great Exhibition » (Grande Exposition) proposé par un donateur du parti conservateur qui a financé la redécoration somptueuse de l’appartement du 11 Downing Street, à Londres. David Brownlow, qui siège à la Chambre des lords, a apporté des fonds pour transformer la résidence privée de Boris Johnson, pour un coût de 112 000 livres sterling (134 000 euros), une rénovation supervisée par la décoratrice d’intérieur Lulu Lytle, qui dirige la société Soane Britain. Le papier peint en relief

Lire l'article complet
Lire l'article
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève