s'abonner identifiez-vous
Articles > Emmanuel Tibloux : « Il est de notre responsabilité pédagogique de prendre acte de la discontinuité, de ne pas vouloir la suturer à tout prix »

Emmanuel Tibloux. © Emmanuel Tibloux

Emmanuel Tibloux : « Il est de notre responsabilité pédagogique de prendre acte de la discontinuité, de ne pas vouloir la suturer à tout prix »

Chaque jour, The Art Newspaper Daily donne la parole aux dirigeantes et dirigeants des grandes institutions artistiques françaises qui s’expriment sur leur organisation et leurs projets dans les circonstances particulières que nous vivons. Aujourd’hui, Emmanuel Tibloux, directeur de l’EnsAD (École nationale supérieure des arts décoratifs).

Comment vivez-vous personnellement ce confinement ? J’ai la chance de me trouver dans un environnement dans lequel il est possible, sans trop de difficultés, de se livrer à la gymnastique à laquelle, comme nombre de citoyens, je m’exerce chaque jour, soit la prise en charge et la conjonction, en un même lieu, de diverses activités ou fonctions qui sont d’ordinaire séparées et externalisées : la crèche, l’école, les déjeuners, le travail professionnel et personnel, etc.

Lire l'article complet
Lire l'article
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève