s'abonner identifiez-vous
Articles > La Biennale de Liverpool confronte la ville portuaire à son passé colonial

Larry Achiampong, Pan African Flag for the Relic Travellers’ Alliance (2021), vue d’installation au Dr Martin Luther King Jr. building. Courtesy of the artist and Copperfield, London. © Mark McNulty

La Biennale de Liverpool confronte la ville portuaire à son passé colonial

Après plusieurs faux départs, la 11e édition la Biennale de Liverpool se déroule jusqu’au 27 juin. La manifestation propose une confrontation – plus que jamais essentielle – avec la violence coloniale sur laquelle s’est bâtie la prospérité de la ville portuaire britannique.

Après quelques faux départs, la 11e édition de la Biennale de Liverpool est enfin ouverte sous le titre « The Stomach and the Port ». Initialement prévue de juillet à octobre 2020, la manifestation a vu ses dates reportées en raison de la pandémie de Covid-19. Puis, avec la fermeture des

Lire l'article complet
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire l'article