s'abonner identifiez-vous
Articles > La Documenta 15 frappée par le poison de l’antisémitisme

Conférence de presse de la Documenta 15 à l’Aue-Stadion le 15 juin 2022. Photo : Philippe Régnier

La Documenta 15 frappée par le poison de l’antisémitisme

Installée tardivement en plein cœur de Cassel, une bannière du collectif indonésien Taring Padi présentant une imagerie antisémite a été retirée de l’exposition, plongeant cette dernière dans une nouvelle crise.

Depuis plusieurs mois déjà, la polémique enfle autour des relents d’antisémitisme que véhiculerait la Documenta 15, la grande exposition d’art contemporain présentée tous les cinq ans à Cassel, en Allemagne. En avril, des autocollants avec des inscriptions telles que « Solidarité avec Israël » avaient été collés sur la façade de RuruHaus, un lieu servant aujourd’hui à la fois de centre d’information et d’espace d’exposition à la manifestation en plein cœur de la ville. Fin mai, l’un des sites de la Documenta, le WH22, avait été vandalisé et recouvert de graffitis, dont certains sont encore visibles sur place. L’espace accueille le collectif palestinien The Question of Funding qui ne fait pas dans la dentelle, présentant notamment une série d’œuvres de Mohammed Al Hawajri titrées « Guarnica Gaza ».

Lire l'article complet
Lire l'article
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève