s'abonner identifiez-vous
Articles > La vague océanienne déferle sur le musée du Quai Branly à Paris

Collectif Mata Aho, Kiko Moana, 2017, Nouvelle-Zélande, polyéthylène et fil de coton, 4 x 11 m.© Collectif Mata Aho © Musée du quai Branly-Jacques Chirac

La vague océanienne déferle sur le musée du Quai Branly à Paris

Résumer en moins de deux cents pièces un art couvrant un tiers de la surface du globe peut sembler un défi, voire une gageure. En décloisonnant l’espace et le temps, l’exposition du musée du quai Branly-Jacques Chirac, à Paris, réussit pourtant à toucher l’essence même du génie des peuples océaniens.

« Sans nos îles, nous ne sommes rien », aimaient à répéter les artistes contemporains invités lundi 11 mars à l’inauguration de l’exposition « Océanie » au musée du quai Branly-Jacques Chirac, à Paris, version française de celle qui s’est tenue cet hiver à la Royal Academy of Arts à Londres…

Lire l'article complet
Lire l'article
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève