s'abonner identifiez-vous
Articles > Le British Council va réduire ses activités dans vingt pays

Les programmes de subventions du British Council cesseront complètement en Afghanistan, en Australie, en Belgique, au Canada, au Chili, en Namibie, en Nouvelle-Zélande, en Sierra Leone, au Sud-Soudan, aux États-Unis et en Uruguay. Photo : MaDonna HM

Le British Council va réduire ses activités dans vingt pays

Le British Council, l’institution gouvernementale du Royaume-Uni chargée des relations culturelles internationales, subit de plein fouet les effets de la pandémie de Covid-19. La baisse de ses revenus commerciaux l’oblige à une réduction des coûts et à des fermetures.

C’est un coup porté à la réputation du Royaume-Uni en tant que superpuissance de la soft culture : le British Council va « réduire considérablement ses activités » dans vingt pays, dont l’Afghanistan et l’Australie, dans le cadre d’une réduction des coûts. Une porte-parole du British Council a déclaré à The Art Newspaper qu’en raison de l’impact du Covid-19 sur ses revenus commerciaux, qui finançaient auparavant sa programmation, et d’une baisse générale des subventions du gouvernement par rapport à l’avant Covid-19,

Lire l'article complet
Lire l'article
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève