s'abonner identifiez-vous
Articles > Le centre d’art brésilien Inhotim ne pourra pas rembourser sa dette fiscale en échange d’œuvres

Bernardo Paz à Inhotim. Photo : Daniela Paoliello

Le centre d’art brésilien Inhotim ne pourra pas rembourser sa dette fiscale en échange d’œuvres

Le musée d’art brésilien en plein air a signé un accord en 2016 pour faire don de 20 œuvres de sa collection au gouvernement afin de s’acquitter d’une dette fiscale de 110 millions de dollars de Bernardo Paz, son fondateur. Une décision de justice déclare aujourd’hui cet accord illégal.

Le magnat des mines et collectionneur d’art brésilien Bernardo Paz, fondateur de l’Institut Inhotim du Minas Gerais, à Belo Horizonte, ne sera pas autorisé à puiser parmi les œuvres de sa collection pour s’acquitter de la dette de quelque 110 millions de dollars que son ancienne société minière de minerai de fer, Itaminas, doit à l’État du Minas Gerais.

Lire l'article complet
Lire l'article
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève