s'abonner identifiez-vous
Articles > Une « Vierge à l’enfant » spoliée par les nazis à Paris redécouverte en Italie

A gauche, Jacopo del Sellaio, Vierge à l’enfant avec le jeune Saint Jean et deux anges (1480-85) ; à droite, Grete Unger Heinz devant la reproduction photographique du tableau envoyée par le Castello di Rivoli, chez elle à Carmel, en Californie, 2020. Photo Del Sellaio : © Alessandro Fiamingo, courtesy of the Castello di Rivoli Museo d’Arte Contemporanea, Rivoli-Turin. Photo Heinz : © Grete Heinz, courtesy of the Castello di Rivoli Museo d’Arte Contemporanea, Rivoli-Turin

Une « Vierge à l’enfant » spoliée par les nazis à Paris redécouverte en Italie

Installée en Californie, Grete Unger Heinz, l’héritière âgée de 93 ans d’une Vierge à l’enfant de Jacopo del Sellaio, spoliée par les nazis, se souvient l’avoir contemplée dans le salon familial alors qu’elle était enfant à Vienne. Ce tableau du XVe siècle est aujourd’hui exposé à la Fondation Cerruti gérée par le Castello di Rivoli, près de Turin (Italie).

Elle adorait ce tableau depuis son enfance : une vibrante Vierge à l’enfant du XVe siècle du peintre florentin Jacopo del Sellaio, dont sa mère a hérité avant qu’il ne soit spolié à sa famille juive par les autorités allemandes en France en 1942. Grete Unger Heinz est soulagée de l’avoir vue réapparaître dans la collection de la Fondation Cerruti, une maison-musée gérée par le musée d’art contemporain Castello di Rivoli, près de Turin.

Lire l'article complet
Lire l'article
Lire l'article
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève
Lire la brève